Carole Carcillo Mesrobian

L’Ire Du Dire n°3 : Crise sanitaire : et la poésie, entretien avec Vincent Gimeno Pons

[fsn_row][fsn_column width= »12″ column_style= »light » text_align= »left » text_align_xs= »left » font_size= »12″ color= »#000000″][fsn_text]

Podcast littéraire n°3 – Crise sanitaire : et la poésie ? Entretien avec Vincent Gimeno-Pons.

[/fsn_text][fsn_text]

Carole Carcillo Mesrobian et son invité Vincent Gimeno-Pons, Délégué général du Marché de la poésie de Paris, auprès d’Yves Boudier, président, tenteront de rendre compte de l’impact de la crise sanitaire sur la poésie, en considérant tous les acteurs qui contribuent à la faire exister. De sa production à sa publication, les éditeurs mais aussi les imprimeurs, les poètes et les distributeurs, les acteurs et les performeurs, les scènes, les théâtres, et les lieux d’échanges ont été fermés pendant les confinements ou bien leur fréquentation a considérablement été réduite. Certaines des manifestations essentielles qui concernent la poésie ont été annulées pendant deux ans. C’est le cas du marché de la poésie de Paris lieu d’échanges internationaux et pôle économique incontournable pour tous les acteurs du métier du livre. Privés de ces lieux d’une importance vitale pour les éditeurs, les poètes, lieux qui offrent à la poésie une visibilité qui lui permet de toucher un public plus large, tous les acteurs de cette chaine de production ont souffert considérablement, à commencer par les éditeurs indépendants. Nous avons évoqué l’impact économique de cette crise, et de son incidence sur la vitalité de la poésie.

[/fsn_text][fsn_video video_src= »youtube » youtube_url= »https://www.youtube.com/watch?v=8f5kp_JvLAg&t=473s »][/fsn_video][fsn_text]

Lectures : Dominique Sampiero, Huit millions et demi de roses piétinées au Levant, Les Lieux Dits éditions, 2021, Nohad Salameh, Baalbek, les demeures sacrificielles, L’Atelier du Grand Tétras, 2021, Claude Ber, Il y a des choses que non, lecture de La Célébration de l’espèce par Frédérique Wolf Michaux sur une musique d’Alain Bancquart, 2021. Pause musicale : Dominique Ottavi, Noi, Production Disques RICORDU 2020. Dossier iconographique : Photos du Marché de la poésie ; blog Dume de Dominique Ottavi ; rencontre avec la poète Claude Ber et la comédienne Frédérique Wolf-Michaux lors du festival Les Polyphonies organisé par la Maison de la Poésie de Rennes, et photographie de Frédérique Wolf Michaux.

[/fsn_text][/fsn_column][/fsn_row]

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2022 Carole Carcillo Mesrobian

Thème par Anders Norén